Volkswagen Beetle : prise de muscle
Par rapport à la New Beetle, la Beetle dévoilée par Volkswagen est à la fois plus large avec ses 1808 mm (plus 84mm), moins haute avec ses 1486 mm (moins 12mm) et plus longue avec ses 4278 mm (plus 152 mm). Ces nouvelles mensurations et ses lignes un peu moins rondes procurent à la Beetle un dessin plus dynamique. Du reste tous les ingrédients de la Coccinelle de 1938, puis de la New Beetle de 1998 demeurent. A l’image des phares ronds, des ailes aux galbes généreux ou encore du capot largement bombé.

A l’intérieur moins d’originalité, si ce n’est quelques clins d’œil au passé, comme les trois cadrans (disponibles en option) au dessus du système audio/navigation qui affichent la température d’huile, la pression du turbo et un chronomètre. Ou encore de la boîte à gants supplémentaire, intégrée dans le cache du tableau de bord coté passager, avec son couvercle qui s’ouvre vers le haut.
Entre autres options, la Beetle peut s’équiper de phares bi-xenons et feux diurnes à LED, d’un toit panoramique ou encore d’un système audio 400 W signé Fender.

Sous le capot de la Beetle, trois essence TSI suralimentés de 105, 160 et 200 ch, ainsi que deux diesels TDI de 105 et 140 ch. Le moteur de 200 ch permet à la Beetle de toiser les 225 km/h en vitesse de pointe pour une consommation moyenne annoncée de 7,4 l/100km. Le bloc diesel de 105 ch est quant à lui annoncé à 5,5 l/100km
A noter que les deux essence les plus puissants seront équipés du système de blocage de différentiel XDS.

La Volkswagen Beetle fera ses débuts sur le marché européen en octobre/novembre.

Volkswagen Beetle : prise de muscle

Volkswagen Beetle : prise de muscle

Volkswagen Beetle : prise de muscle

Volkswagen Beetle : prise de muscle

Volkswagen Beetle : prise de muscle

Volkswagen Beetle : prise de muscle

Volkswagen Beetle : prise de muscle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.