Toyota Yaris Hybride : la première du genre
Toyota s’est fait une réputation dans le domaine de l’hybride grâce à notamment à sa Prius qui associe un moteur essence et un bloc électrique pour une puissance cumulée de 136 ch. Système qui équipe également la Toyota Auris et la Lexus CT 200H.

La Yaris HSD adopte la même technologie, mais avec un niveau de puissance inférieur, 100 ch tout de même, ce qui reste largement suffisant pour une citadine. Ainsi, le dispositif associe désormais un nouveau moteur essence de 1,5 litre (74 ch) à un ensemble moteur électrique (60kW) plus léger et plus compact. Au total, le groupe pèse 42 kg de moins (soit -20 %) que sur l’Auris Hybride. En cycle mixte, la Yaris HSD ne rejette que 79 g de CO2/km, soit 3,5 l/100 km.

A l’extérieur, la citadine nippone se pare d’éléments spécifiques qui permettent d’améliorer l’aérodynamisme. L’habitacle propose lui aussi quelques nouveautés par rapport à la Yaris thermique, à l’image de la finition spécifique bleutée des zones moussées de la planche de bord et du tissu des sièges, l’éclairage bleu du tableau de bord, le système Toyota Touch intégrant un suivi de la consommation d’énergie, ainsi qu’un pommeau de levier de boîte automatique “spécifique hybride”.

Disponible dès le mois de juin, la Toyota Yaris HSD devrait représenter 20% des ventes de Yaris. Pour plus de détails, nous vous livrerons nos impressions lors d’un prochain essai.

Fiche technique Toyota Yaris HSD

Toyota Yaris Hybride : la première du genre

Toyota Yaris Hybride : la première du genre

Toyota Yaris Hybride : la première du genre

Toyota Yaris Hybride : la première du genre

Toyota Yaris Hybride : la première du genre

Toyota Yaris Hybride : la première du genre

Toyota Yaris Hybride : la première du genre

Toyota Yaris Hybride : la première du genre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.