Opel Astra OPC 2012 : en avant la cavalerie
Le cœur de cette nouvelle Opel Astra OPC est un généreux 2.0 litres Turbo à injection directe de 280 ch, pour un couple maximum de 400 Nm. De quoi envoyer l’Astra à 250 km/h.

Pour encaisser toute cette puissance, l’Astra OPC dispose d’un châssis qui a été peaufiné sur l’exigeant tracé du Nurburgring. En conséquence, la sportive au Blitz dispose d’un train avant à jambes HiperStrut (Hugh Performance Strut), qui selon Opel améliore la tenue de route, et d’un différentiel à glissement limité sur le train avant, comme la redoutable Renault Megane RS (châssis Cup).

Le châssis FlexRide permet également de choisir entre différents modes (Sport et OPC) qui permettent de jouer sur la loi d’amortissement, la direction et la réponse à l’accélérateur. Le système de freinage est assuré par l’équipementier Brembo.

La ligne extérieure affiche une certaine sportivité sans pour autant être ostentatoire, comme pouvait l’être les précédentse Opel badgées OPC. L’Astra bénéficie tout de même de boucliers avant et arrière spécifiques, de jupes latérales, d’un spoiler de toit aérodynamique, et de deux sorties d’échappement trapézoïdales. A l’intérieur, la compacte sportive s’équipe de sièges sport, d’un volant OPC à méplat et revêtu de cuir, et de compteurs spécifiques.

La nouvelle Opel Astra OPC sera commercialisée à l’été 2012.

Opel Astra OPC 2012 : en avant la cavalerie

Opel Astra OPC 2012 : en avant la cavalerie

Opel Astra OPC 2012 : en avant la cavalerie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.