Un style audacieux

Essai Citroën DS5 THP 200 Sport Chic : audacieuse
La Citroën DS5, avec ses 4530 mm de long, se situe entre le segment des compactes (Citroën C4, 4329 mm de long) et celui des berlines (Peugeot 508, 4792 mm de long, BMW Série 3, 4624 mm de long). Mais ces dimensions à mi-chemin entre deux segments, ne sont que le reflet chiffré de la différence qu’il existe entre une DS5 et la concurrence.

Car, la nouvelle venue aux chevrons affiche un style peu conventionnel et audacieux, de type « shooting-break », largement inspiré du concept car C-SportLounge. Au premier regard, la DS5 joue la carte de la séduction avec sa face avant agressive pourvue de deux sabres chromés qui allongent visuellement le capot. La poupe n’est pas en reste avec cette silhouette ramassée, ses optiques travaillées et les deux imposantes sorties d’échappement.

Un habitacle « cockpit »

Essai Citroën DS5 THP 200 Sport Chic : audacieuse
L’originalité est également l’une des composante de l’habitacle. L’intérieur fait clairement référence au monde de l’aéronautique avec la large console centrale, et le pavillon parsemé de boutons type aviation. Décollage immédiat !

Aussi réussi soit-il, ce design implique qu’il va falloir revoir quelques unes des ses habitudes, à commencer par l’ouverture des vitres dont les boutons sont placés au niveau central, non loin du levier de vitesses et non pas sur les portières. Les réglages de l’affichage tête haute (idem que celui d’un Peugeot 5008 ou d’un Peugeot 3008) s’effectuent quant à eux au niveau du plafonnier, tout comme les commandes du très réussi toit vitré avec 3 occulteurs électriques.

L’intérieur est léché, surtout en finition Sport Chic, avec l’option cuir « bracelet de montre » que l’on peux avoir à l’avant et à l’arrière, ce que la DS4 ne permet qu’à l’avant. Les compteurs divisés en trois parties distinctes offrent une bonne lisibilité, quant au volant sa jante s’avère vraiment de dimension trop importante.

De nombreux équipements sont disponibles, à l’image de l’affichage tête haute, des projecteurs xénon bi-fonction et lave projecteurs, des sièges avant électriques et chauffants, du système de navigation eMyWay avec caméra de recul et aide au stationnement…

Comportement à l’allemande

Essai Citroën DS5 THP 200 Sport Chic : audacieuse
Sur la route, le propriétaire de Citroën, que ce soit de la C4, de la C3 ou même de la DS3 et encore plus celui de la C5 sera surpris ! Oubliez le traditionnel moelleux des suspensions, ici c’est un typage à l’allemande, à savoir ferme, voire très ferme lorsque la DS5 est équipé de jantes de 19 pouces, le cas de notre modèle d’essai.

Dotée d’un châssis rigoureux, la française offre un certain dynamisme, surtout lorsqu’elle est équipée du moteur essence 1.6 litre turbo de 200 ch. Si les accélérations ne sont pas aussi enjouées que sur la DS4, la DS5 pèse presque 100 kg de plus (1430 kilos contre 1350 kilos pour la DS4), le 1.6 THP 200 procure de bonnes accélérations, avec 8,2 secondes pour atteindre les 100 km/h, le tout avec un bruit à l’échappement plutôt sympathique.

En résumé la DS5 THP200 conjugue beauté des lignes et plaisirs de conduite. Attention tout de même car la consommation annoncée de 6,7l/100 km peut vite grimper à plus de 10 litres en conduite dynamique. La déclinaison THP 200 est associée à une boîte de vitesses manuelle à six rapports qui se révèle agréable à manier. En essence, pour disposer de la boîte automatique BVA6 il faut s’orienter vers le THP 155.

Il faut également noter que la Citroën DS5 est également la première de la marque à inaugurer la motorisation HYbrid4 que l’on retrouve déjà sur le Peugeot 3008 HYbrid4. Un petit trajet a son volant nous a permis d’apprécier ses qualités et le tempérament plus typé confort que la version THP 200. Nous ne manquerons pas prochainement de vous livrer un essai détaillé de la DS5 HYbrid4.

Pour conclure

Essai Citroën DS5 THP 200 Sport Chic : audacieuse
La Citroën DS5 poursuit de belle manière la ligne DS. Son style audacieux tant à l’extérieur qu’à l’intérieur l’a démarque clairement de la concurrence. Si certains lui reproche de ne pas proposer de motorisations plus puissantes et de six cylindres, la DS5 est tout de même la seule (pour le moment) à être disponible avec une motorisation hybride diesel. Alors, un futur succès cette nouvelle Citroën DS5 ?

FICHE TECHNIQUE CITROEN DS5 THP 200

Modèle : Citroën DS5 THP 200 Sport Chic
Prix : 37 700 euros (hors options)

Puissance fiscale (CV) : 11
Moteur : 4 cylindres essence
Cylindrée (cm3) : 1598
Puissance (ch) : 200 de 5500 à 6800 tr/min
Couple (Nm) : 275 de 1700 à 4500
Boîte de vitesses : manuelle à six rapports

Vitesse maximum (km/h) : 235
0 à 100 km/h (secondes) : 8,2

Freins:
Avant :Ventilés 340×13 – flottants
Arrière : 290×12 – flottants
Pneumatiques: 235/40 R19 W

Consommation (l/100km)
En cycle urbain : 8,9
Sur route : 5,5
En cycle mixte : 6,7

Dimensions (mm)
Longueur : 4530
Largeur : 1871
Hauteur : 1504
Empattement : 2727

Poids (kg) : 1430
Volume de coffre (litres) :
Réservoir (litres) : 60
Émission de CO2 en g/km : 155 soit 500 euros de malus écologique

PHOTOS CITROEN DS5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *