Une pléthore de modifications techniques

Essai Peugeot 208 GTi : les trois lettres qui changent tout
La nouvelle Peugeot 208 GTi se positionne comme une sportive polyvalente. Comprenez par là qu’elle doit être capable de vous transporter quotidiennement sans vous briser les vertèbres et (surtout) de vous procurer toutes les performances d’une sportive de cette catégorie. Peugeot a très bien réussi son coup et la 208 GTi rempli parfaitement son double rôle.

Ferme, sans être inconfortable, la Peugeot 208 GTi a reçu de nombreuses modifications en vue d’asseoir ses performances sportives. Avec, pour être précis, des ressorts plus raides de 30%, une barre anti-devers augmentée de 10% à l’avant et 50% à l’arrière, un train avant et arrière plus rigide avec des voies élargies de 10 mm à l’avant et 20 mm à l’arrière, une direction spécifique, des disques plus imposants, des pneumatiques Michelin 205/45 R17 et pour les plus joueurs un ESP totalement déconnectable !

La rigueur comme maître mot

Essai Peugeot 208 GTi : les trois lettres qui changent tout
Sur la route, la Peugeot 208 GTi impressionne par sa rigueur. La motricité sans faille autorise des relances sans aucune perte d’adhérence et ce même sur un sol détrempé comme lors de notre essai. Le petit volant (avec point zéro) et la direction plus ferme et plus précise que sur une 208 classique (lire notre essai Peugeot 208) participent au plaisir de conduite en procurant un maniement d’une rare précision. Un vrai régal !

Le châssis réglé aux petits oignons fait preuve d’une stabilité remarquable ! La 208 GTi s’avère extrêmement difficile à prendre en défaut tant elle affiche un comportement routier de très (très) haut niveau qui ne laisse aucune place au survirage et au sous virage.

Un moteur turbo vigoureux

Essai Peugeot 208 GTi : les trois lettres qui changent tout
Sous le capot de la 208 GTi prend place un quatre cylindres essence 1.6 litre turbo de 200 ch à 5800 tr/min pour un couple de 275 Nm disponible assez bas dans les tours (1700 tr/min) et de manière constante jusqu’à plus de 4000 tr/min.

Ces caractéristiques permettent à la 208 GTi d’offrir de belles relances avec un 0 à 100 km/h atteint en 6,8 secondes (6,7 secondes pour la Renault Clio R.S et d’atteindre les 230 km/h en vitesse de pointe. Bien servie par une boîte de vitesses manuelle à six rapports au verrouillage sans faille, le moteur exprime le meilleur de ses capacités lorsqu’il est utilisé sur sa plage de couple maximum. Il n’est nul besoin de le cravacher.

Très performant, le 1.6 THP 200 émet une sonorité un peu trop feutrée à notre goût. On aurait aimé un peu plus de vocalise !

Un style GTi

Essai Peugeot 208 GTi : les trois lettres qui changent tout
Peugeot a soigné les détails de sa 208 GTi. L’ambiance intérieure s’avère très réussie avec de nombreuses touches de sportivités. A l’image des beaux sièges baquets, du volant à méplat griffé GTi et des rappels de rouge. En effet, Peugeot a judicieusement parsemé son intérieur de rouge avec un dégradé sur les poignées de portes et au niveau de la console centrale. La firme au lion a même poussé le détail encore plus loin avec un cerclage lumineux rouge des compteurs, des surpiqûres toujours rouges et, comble du détail un liseré, dont je vous laisse deviner la couleur, sur les ceintures de sécurité ! Mention spéciale donc pour l’intérieur !

L’extérieur n’est pas en reste lui non plus avec des voies élargies, une face avant plus agressive composée d’une grille de calandre spécifique représentant un drapeau à damier et une signature lumineuse à LED pour les clignotants et les feux diurnes. La 208 GTi dispose également de bas de caisse spécifiques, d’un becquet de toit d’une double sortie d’échappement et du logo GTi sur la poupe et dans le prolongement de la vitre arrière. L’ensemble offre une ligne sportive sans pour autant tomber dans la démesure ou l’exagération.

Pour conclure

Essai Peugeot 208 GTi : les trois lettres qui changent tout
Avec sa 208 GTi, Peugeot propose un véhicule à la fois utilisable au quotidien et franchement doué sur la route. Son bloc vigoureux, son châssis de haut niveau ou encore sa direction précise participent au plaisir de conduite. En sus, la petite sportive au lion soigne son esthétique dans les moindres détails que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur avec un savant mélange entre chic et sport. Cette 208 GTi fait déjà parti de nos coups de cœur de l’année !

Fiche technique Peugeot 208 GTi

Prix : 24 900 €

Puissance fiscale (CV) : 11
Carburant : essence

Moteur : 4 cylindres turbo
Cylindrée (cm3) : 1598
Puissance (ch) : 200 à 5800 tr/min
Couple (Nm) : 275 à partir de 1700 tr/min
Boîte de vitesses : manuelle à 6 rapports

Vitesse maximum (km/h) : 230
0 à 100 km/h (secondes) : 6,8

Pneumatiques : Michelin 205/45 R17
Freins : à disques ventilés à étriers flottant de 302 mm à l’avant
à disques à étriers flottant de 249 mm à l’avant

Consommation (l/100km)
En cycle urbain : 8, 2
Sur route : 4,7

En cycle mixte : 5,9

Dimensions (mm)
Longueur : 3962
Largeur : 2004 (avec rétroviseurs)
Hauteur : 1460
Empattement : 2538

Poids (kg) : 1160
Volume de coffre (litres) : 265
Réservoir (litres) : 50
Émission de CO2 en g/km : 139, soit 100 € de malus écologique

Photos Peugeot 208 GTi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *