L’offensive Mistubishi

Essai Mitsubishi Space Star : à l'assaut de la ville
Mitsubishi ne produit pas que des tout-terrain et des SUV (lire notre essai du Mistubishi ASX). Pour preuve, la bouillonnante Mitsubishi Lancer Evolution, et notre monture du jour, la citadine Space Star. Fabriquée en Thaïlande et commercialisée à travers le monde la petite nippone a de grandes ambitions !

Avec ce nouveau modèle, la firme aux trois diamants, espère écouler 1000 unités par an en France, soit 20% des ventes totales de la marque ! N’attendez pas d’éventuelles versions diesels, ce n’est pas au programme. En revanche, Mitsubishi espère commercialiser une version 100% électrique d’ici quelques années, tandis que la boîte automatique CVT viendra compléter l’offre en 2014.

Une vrai citadine

Essai Mitsubishi Space Star : à l'assaut de la ville
Avec ses 3,7 m de long, la Space Star vient s’intercaler entre le segment des citadines (Citroën C1…) et celui des polyvalentes (Peugeot 208). Son style plutôt consensuel doit contenter au mieux les nombreux marchés de la planète sur lesquels elle va devoir batailler.

En véritable citadine, la Mitsubishi Space Star alloue à son conducteur une belle maniabilité grâce à son rayon de braquage de seulement 4,6 m, sa direction légère, et sa bonne visibilité.

Un trois cylindres fait pour la ville

Essai Mitsubishi Space Star : à l'assaut de la ville
Équipée d’un moteur essence trois cylindres 1.2 litre de 80 ch, la Space Star offre des relances correctes en ville, d’autant plus que les trois premiers rapports s’avèrent biens étagés. En revanche, la Space Star a plus de mal à se relancer sur les quatrièmes et cinquièmes rapports.

Ce choix permet en effet de limiter le régime moteur et par ricochet le bruit et la consommation. Consommation qui se montre d’ailleurs mesurée avec une moyenne de 4,1 l/100 km grâce notamment au poids contenu de la Space Star (845 kg), à son système d’arrêt et redémarrage du moteur et son indicateur de passage de rapports.

Pourvue de l’ESP, la Space Star se montre rassurante. Même si elle à tendance à prendre un peu de roulis en passage de courbes rapides.

Une étonnante habitabilité

Essai Mitsubishi Space Star : à l'assaut de la ville
A l’intérieur, la Space Star étonne par son habitabilité tant au niveau des assises arrière, disposant d’une bonne garde au toit et d’une place aux jambes généreuse, que du volume de coffre de 235 litres qui permet de loger plusieurs bagages.

Excepté le tissu des sièges et du revêtement du sol, l’habitacle se compose essentiellement de plastiques durs. Mais attention, l’ensemble respire le sérieux et s’avère même bien placé pour la catégorie. L’habillage bi-colore de notre modèle d’essai apporte une luminosité appréciable qui amplifie l’impression d’espace à bord

Relativement bien dotée en terme d’équipements, avec l’ordinateur de bord, la climatisation automatique ou encore les jantes aluminium de 14 pouces. La Space Star se distingue par son système multimédia tactile regroupant de nombreuses fonctionnalités à l’image du système de navigation, de la radio…

Pour conclure

Essai Mitsubishi Space Star : à l'assaut de la ville
Agile, économe en carburant et logeable, la Mitsubishi Space Star montre de nombreuses qualités. Dans un marché ultra concurrentiel, la petite nippone tentera de se faire une petite place au soleil. Pour cela, outre ses qualités, elle compte sur des tarifs qui débutent à moins de 10 000 euros en entrée de gamme.

FICHE TECHNIQUE Mitsubishi Space Star 1.2 l 80 ch

Prix : 13 990 €

Carburant : essence
Moteur : 3 cylindres
Cylindrée (cm3) : 1193
Puissance (ch) : 80 à 6000 tr/min
Couple (Nm) : 106 à 4000 tr/min
Boîte de vitesses : manuelle à 5 rapports

Vitesse maximum (km/h) : 11,7
0 à 100 km/h (secondes) : 180

Consommation (l/100km)
En cycle urbain : 4,8
Sur route : 3,7
En cycle mixte : 4,1

Dimensions (mm)
Longueur : 3710
Largeur : 1665
Hauteur : 1490

Poids (kg) : 845
Volume de coffre (litres) : 235
Réservoir (litres) : 35
Émission de CO2 en g/km : 96 soit 200 € de bonus écologique

Photos Mitsubishi Space Star

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.