Retour sur la 46ème édition du salon Rétromobile qui s’est déroulé du 16 au 20 mars. Après 2 ans d’absence, Rétromobile a fait le plein. En effet pas moins de 100 000 visiteurs ont foulé les allées du Paris Expo, Porte de Versailles. Démontrant une nouvelle fois, un engouement des passionnés d’automobile pour les belles anciennes. 

2022 c’est 450 exposants et plus de 100 000 visiteurs

Venus à la rencontre des 450 exposants présents, les visiteurs ont pu découvrir les mythiques autos bleues du sorcier Amédée Gordini, parmi lesquelles la Gordini Spider Simca 5, victorieuse des 24h du Mans 1937 et la R8 Gordini de 1967 ; mais aussi une dizaine de véhicules réformés de la Gendarmerie Nationale dont la mythique Renault Alpine, l’hélicoptère Alouette II ou encore une antique estafette. Les groupe A, reines des rallyes dans les années 90 étaient à l’honneur sur le stand Youngtimers, avec la Lancia Delta HF intégrale, la Subarau Impreza, la ford Sierra RS Cosworth et BMW M3 E30, entre autres. 

Le musée des Blindés de Saumur a soulevé l’enthousiasme des visiteurs en faisant rouler le char amphibie AMX 10 PAC 90. L’aérotrain de Jean Bertin, le TRIDIM, le Fardier de Cugnot, premier engin automobile au monde étaient également en démonstrations dynamiques. 

Un moment de convivialité après 2 ans d’absence

« Cette 46ème édition restera dans les mémoires comme l’édition où nous nous sommes toutes et tous retrouvés pour passer un grand moment de convivialité ! Je remercie les exposants et les visiteurs de nous avoir fait confiance. Ils ont grandement contribué au succès de cette édition. Au vue du contexte, la barre symbolique des 100 000 visiteurs a été franchie, et c’est une belle victoire pour le salon qui fait figure de vitrine du véhicule de collection au niveau national et international. Vivement 2023 ! » Jean-Sébastien Guichaoua, directeur du salon 

Renault R5 électrique

Côté constructeurs, pour les 50 ans de la R5,Renault voyait les choses en grand avec 13 versions de la petite citadine exposées sur son stand quand l’Aventure Citroën présentait certains des véhicules phares de la marque au chevron, comme la Citroën Rosalie de 1933. Lamborghini était également au rendez-vous en dévoilant la sublime LP500 countach, une reconstruction à l’identique du prototype détruit en 1971 ayant nécéssité plus de 25000 heures de travail. 

Renault R5 version Baccara

RDV pris en 2023

Le salon aura également été l’occasion de grimper dans les véhicules centenaires du Club des teuf-teuf, de fêter les 40 ans de la fondation Berliet, de découvrir le french festival of slow de Vintage Revivial, mais aussi de s’offrir une œuvre d’art issue de la galerie des artistes ou une pépite roulante issue de l’espace voitures à moins de 25 000 €. Les visiteurs ont également pu rencontrer leurs dessinateurs et pilotes préférés lors de séances de dédicaces, mais aussi dénicher pièces détachées, livres, affiches, équipements et vêtements vintage ! 

Enfin, Rétromobile a été le théatre de la célèbre vente aux enchères de la maison Artcurial dont le montant a atteint 37,8 M €, avec notamment la vente d’une Porsche 907 usine de 1968 adjugée à 4 390 400 € et de quatre supercars Ferrari pour un total de plus de 13 M €. 

Rendez vous l’année prochaine pour la 47ème édition du salon Rétromobile, du 1er au 5 février 2023. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.