La révolution

Essai Mini Countryman: la Mini puissance quatre !
Depuis l’arrivée de la nouvelle Mini, sous l’égide de BMW, il s’est vendu 115 000 unités en France et 1,7 million dans le monde. Un véritable succès. Force est de constater que l’habitabilité de la Mini, même dans sa déclinaison Clubman n’est pas dès plus généreuse.

Avec l’arrivée de la Countryman, les mères et les pères de familles se réjouiront donc de pouvoir rouler dans une Mini avec quatre portières. Fini donc les courbettes pour mettre le petit dernier de la famille ! Avec 4097 mm de long (soit 136 mm de plus qu’une Clubman), la Countryman est le premier modèle de la marque à dépasser les quatre mètres. Il est également le premier à offrir quatre portières (cinq portes avec le hayon) et quatre roues motrices.

Un crossover, mais une Mini tout de même

Essai Mini Countryman: la Mini puissance quatre !
Rehaussée de 149 mm, la Mini Countryman veut conquérir le marché des crossovers. Sans pour autant avoir de concurrent direct au vue de sa petite taille pour le segment (4395 mm pour une Peugeot 3008). Indéniablement identifiable à la famille Mini, les lignes de la Countryman concèdent au monde du crossover ses passages de roues marqués, et sa garde au sol rehaussée.

A l’intérieur la Mini Countryman offre un espace à vivre accueillant. La position de conduite surélevée ravira les amateurs de crossover. Le style unique des boutons façon aviation, et le large compteur central offrent un charme irrésistible et indémodable. Leur originalité se paye cependant au niveau de l’ergonomie discutable. A l’image des boutons de lève-vitre qui se situent en bas de la console centrale.

Une Mini habitable et technologique

Essai Mini Countryman: la Mini puissance quatre !
La rangé arrière peut disposer de trois places ou de deux sièges individuels. Elle peut aussi coulisser pour laisser plus de place aux jambes ou au volume de coffre (350 à 1170 litres) selon les besoins du jour.

La Mini Countryman inaugure un nouveau type de rangement: le Mini Center Rail. Cette structure est composée d’un rail central qui permet de poser des rangements (la boîte à lunettes, vide poche…) que l’on peut faire coulisser à souhait.

Autre nouveauté, le système Mini Connected qui est associé à la radio et à l’écran de navigation de 6,5 pouces. Ce dispositif permet de profiter de nombreuses fonctions de son I-Phone directement sur l’écran du véhicule. Comme par exemple la réception des messages Facebook et Twitter dans le véhicule,et de les afficher sur l’écran de bord et de les lire via la commande vocale MINI Connected.

Un diesel made by BMW

Essai Mini Countryman: la Mini puissance quatre !
La Mini Countryman s’offre les services du nouveau moteur diesel de 112 ch d’origine BMW (c’est la fin du partenariat avec PSA en ce qui concerne les diesels). Pour les puristes ce moteur est un dérivé de celui qui équipe les 116d, 118d et 120d !

Ce 1.6 litre diesel ne rechigne pas à passer les 4000 tr/minute sans s’essouffler, le tout dans un bon niveau sonore. Qui plus est il est bien servi par une boîte de vitesses manuelle à six rapports bien étagée et agréable à manier. En prime ce petit, mais vaillant mazout, n’est pas porté sur la boisson, avec une moyenne de 4,9 litres au 100 km, pour notre version quatre roues motrices.

Et oui, la Mini Countryman dans sa version diesel de 112 ch et Cooper S de 184 ch peut être combinée à une transmission intégrale baptisée ALL4. Ce système réparti le couple 50% à l’avant et 50% à l’arrière en condition normale. Cela peut aller jusqu’à 100% à l’arrière en condition extrême.

Un comportement bluffant pour un crossover

Essai Mini Countryman: la Mini puissance quatre !
Le châssis et les quatre roues motrices permettent une conduite dynamique en toute sérénité. En enchaînement de courbes, le train arrière suit comme son ombre le train avant ! Ce crossover n’a en rien perdu ses qualités dynamiques, point fort de la gamme Mini.

C’est d’ailleurs l’un des crossovers de sa catégorie les plus plaisants à conduire. Ce dynamisme n’empêche pas la Mini Countryman de distiller un bon confort de roulement, supérieur à une Mini « classique » grâce à un amortissement assez souple.

Pour conclure

Essai Mini Countryman: la Mini puissance quatre !
Pas Mini dans sa construction, avec quatre portières, quatre mètres, et quatre roues motrices. La Mini Countryman l’est à 100% dans son esprit, son design et le comportement routier qu’elle propose. C’est donc une excellente alternative à qui veut une Mini, avec un minimum d’habitabilité.

Pour s’offrir ses services il faut compter un minimum de 21 350 euros pour la version essence de 98 ch. Notre modèle d’essai diesel de 112 ch, avec quatre roues motrices, se monnaie à partir de 26 690 euros.

FICHE TECHNIQUE:

Modèle: Mini Countryman D 112 ch ALL4 BVM6
Prix: 26 690 euros

Moteur: 4 cylindres diesel
Cylindrée (cm3): 1598
Puissance (ch): 112 à 4000 tr/minute
Couple (Nm): 270 de 1750 à 2250 tr/minute
Boîte de vitesses: manuelle à six rapports

Vitesse maximum (km/h): 11,6
0 à 100 km/h (secondes): 180

Pneumatiques: 205/60 R16

Consommation (l/100km)
En cycle urbain: 5,3
Sur route: 4,7
En cycle mixte: 4,9

Dimensions (mm)
Longueur: 4097
Largeur: 1789
Hauteur: 1561

Poids (kg): 1380
Volume de coffre (litres): 350 à 1170
Réservoir (litres): 47
Emission de CO2 en g/km: 129 soit la zone neutre du bonus/malus écologique

GALERIE PHOTOS MINI COUNTRYMAN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *