Une ligne plus musclée

Essai Volvo S60 R-Design : elle enfile sa tenue de sport
Avec cette S60 R-Design, Vovo dynamise un peu plus l’image de sa nouvelle berline. Il est bel et bien révolu le temps de la berline de papi. Désormais, la belle suédoise souhaite conquérir une clientèle plus jeune, en se parant d’attributs sportifs, à l’image du reste de la gamme (C30 R-Design, XC60 R-Design…).

Pour l’occasion, la berline nordique reçoit une face avant redessinée avec une grille de calandre noir laqué, deux sorties d’échappement, un diffuseur d’air arrière, et des jantes alliage spécifiques « Diamond Cut » de 18 pouces à cinq branches. Outre la robe «Rouge Passion» de notre modèle d’essai, sept autres teintes sont au catalogue.

Touches de sportivité à l’intérieur

Essai Volvo S60 R-Design : elle enfile sa tenue de sport
A l’intérieur, l’ambiance raffinée des déclinaisons moins exubérantes est conservée. Les matériaux sont soignés et la console centrale flottante fait toujours son petit effet. Les sièges à soutien latéral renforcé procurent un bon maintien, et se parent d’une sellerie spécifique R-Design, mêlant textile et cuir avec des surpiqures contrastées. Ils sont proposés en Gris foncé ou Gris Foncé/ Beige Céramique. Cependant, leur réglages s’effectuent manuellement… Un peu chiche pour un niveau de finition de milieu de gamme (en option à 725 euros).

D’autres éléments bénéficient eux aussi d’une connotation plus sportive. Comme le pédalier sport, la console centrale en aluminium, et le volant badgé R-Design. Ce dernier offre une excellente prise en main et se révèle ergonomique avec ses boutons biens placés.

Toutes les motorisations sont concernées

Essai Volvo S60 R-Design : elle enfile sa tenue de sport
Simple niveau de finition, la S60 R-Design peut disposer de toutes les motorisations de la gamme S60. Du petit diesel 1.6 de 115 ch de la version DRIVe, aux voluptueux six cylindres essence T6 de 304 ch.
Pour essayer un modèle à connotation sportive, nous avons opté pour le quatre cylindre en ligne essence de 240 ch (appelé bizarrement T5) associé à la boîte de vitesse à double embrayage Powershirt. Silencieux et policé sous les 3500 tr/minute ce bloc turbocompressé s’exprime pleinement passé de cap. Sans toutefois procurer la si belle mélopée de son homologue à six cylindres…

A partir dès 4000 tr/minute les accélérations deviennent vraiment franches jusqu’à la zone rouge. Le 0 à 100 km/h est abattu en 7,7 secondes et la vitesse de pointe atteint 240 km/h.

Avec le T4 de 180 ch, le T5 de 240 ch peut être accouplé à la boîte de vitesses à double embrayage Powershift. Cette technologie, à l’image de la DSG de Volkswagen, permet un passage de rapport plus prompt. Et ce, même en conduite dynamique. Petit regret en ce qui concerne le mode séquentiel. Avec l’inexistence, même en option, de palettes au volant.

Bien entendu pour les réfractaires aux boites automatiques, Volvo propose toujours une boîte manuelle à six rapports. Faisant au passage gagner deux centièmes de seconde sur l’exercice du 0 à 100 km/h (7,5 secondes), et cinq km/h en vitesse de pointe (245 km/h).

Un châssis plus dynamique

Essai Volvo S60 R-Design : elle enfile sa tenue de sport
La Volvo S60 R-Design affiche un tempérament plus sportif que le reste de la gamme. Pour ce faire elle hérite d’une barre anti-rapprochement, d’un amortissement monotube à l’arrière (bi-tubes normalement) offrant une réactivité accrue de la suspension, un châssis rabaissé de 15 mm et des ressorts avec une raideur majorée de 15%.

En pratique, cela se traduit par une belle précision de conduite, ainsi qu’une excellente tenue de route. Le train avant s’inscrit avec aisance dans les enfilades de virages bien suivi par l’arrière. Pour accroître le dynamisme, la S60 dispose du système CTC (Corner Traction Control) qui se charge de répartir le couple entre la roue extérieure et intérieure. En courbe la roue intérieure est freinée tandis que la roue extérieure reçoit un surplus de couple, ce qui a pour effet de réduire le sous-virage.

Si l’amortissement se révèle plus ferme que sur les autres finitions, il n’en demeure pas moins confortable au quotidien.

Pour conclure

Essai Volvo S60 R-Design : elle enfile sa tenue de sport
La ligne musclée et le comportement dynamique de cette Volvo S60 R-Design demeurent ses principaux atouts. Le reste est identique aux autres finitions de la gamme, en premier lieu les motorisations. Alors à quand le retour du blason R…

FICHE TECHNIQUE Volvo S60 T5 240 ch Powershit R-Design

Prix: 39 900 euros

Puissance fiscale (CV):
Moteur: 4 cylindres en ligne turbocompressé
Cylindrée (cm3): 1999
Puissance (ch): 240 à 5500 tr/minute
Couple (Nm): 320 Nm de 1800 à 5000 tr/minute
Boîte de vitesses: automatique à 6 rapports

Vitesse maximum (km/h): 240
0 à 100 km/h (secondes): 7,5

Pneumatiques: 235/40 R18

Consommation (l/100km)
En cycle urbain: 11,2
Sur route: 6,6
En cycle mixte: 8,3

Dimensions (mm)
Longueur: 4628
Largeur: 1865
Hauteur: 1484

Poids (kg): 1593
Volume de coffre (litres): 380
Réservoir (litres): 67,5
Emission de CO2 en g/km: 194 soit 750 euros de malus

GALERIE PHOTOS VOLVO S60 R-DESIGN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *