Un style à mi-chemin entre le crossover et le break

Essai Peugeot 2008 e-HDi 115 : pour griffer la concurrence
A l’instar de son grand frère le 3008 (lire notre essai Peugeot 3008 HYbrid4), le 2008 se dote d’un style très légèrement typé crossover. Il laisse au Renault Captur le côté « fun », pour un design plus classique mais non moins dénué d’atouts. En effet, le Peugeot 2008 dispose d’une garde au sol de 16,5 cm, soit 2,5 cm plus haut qu’une 208 (lire notre essai Peugeot 208) avec quelques éléments empruntés au monde du SUV. A l’image des pare-chocs et bas de caisse de couleur noire, des sabots avant et arrière en acier inoxydable et des baguettes latérales chromées

Un intérieur de qualité

Essai Peugeot 2008 e-HDi 115 : pour griffer la concurrence
A l’intérieur, on se retrouve dans un univers que l’on a découvert dans la 208, avec un poste d’instrumentation novateur divisé en trois parties. En guise de console centrale, le conducteur dispose d’un système multimédia entièrement tactile qui regroupe de nombreuses fonctions du véhicule, comme la navigation, le système audio ou encore un nouveau service d’applications à bord Peugeot Connect Apps. Tandis que le poste de conduite se compose d’un combiné d’instrumentation en position haute, et d’un petit volant placé juste en dessous.

Personnellement, du haut de mon mètre 75, cette architecture me convient à merveille. A l’image des petits monospaces (Renault Modus, Citroën C3 Picasso…), le 2008 offre une position de conduite légèrement surélevée. Un atout, notamment en conduite urbaine.

Par rapport à une 208, le 2008 offre logiquement une meilleure habitabilité à ses occupants. Notamment aux places arrières qui héritent d’une garde au toit améliorée et du volume de coffre qui contient 360 litres en configuration classique. Un volume qui se situe dans la moyenne de la catégorie (356 l pour le Chevrolet Trax, 377 l pour le Renault Captur). La bonne surprise concerne la banquette arrière (2/3-1/3) qui se rabat en un tour de main. En revanche elle n’est pas coulissante comme son concurrent français le Renault Captur.

Quelques détails plutôt sympathiques et propres au 2008 viennent enrichir l’espace intérieur. Comme la possibilité de disposer d’un cerclage lumineux bleu des compteurs (rouge sur la 208 GTi), du dessin du frein à main façon aviation ou encore d’un ciel de toit éclairé illuminé de LED lorsque qu’il n’est pas en verre

A l’image des dernières réalisations de Peugeot, l’ensemble respire le sérieux. Les matériaux utilisés tout comme les assemblages sont de bonne facture. Une impression encore plus amplifié dans notre version d’essai Féline avec ses assises en cuir et ses habillages spécifiques.

Un e-HDi 115 ch agréable à manier

Essai Peugeot 2008 e-HDi 115 : pour griffer la concurrence
Le Peugeot 2008 propose deux motorisations essence. Le 1.2 VTi de 82 ch (lire notre essai de la Citroën C3) et le VTi de 120 ch. En diesel trois blocs sont disponibles. Le 1.4 HDi de 68 ch, le 1.6 e-HDi de 92 ch et le 1.6 e-HDi de 115 ch. Ce dernier faisant l’objet de notre essai.

Outre son système de start&Stop amélioré, qui se déclenche dès que le véhicule est au point mort et sous les 20 km/h, le 1.6 e-HDi 115 se distingue par sa souplesse et son onctuosité pour un bloc à allumage spontané. Ce moteur permet aussi bien de rouler tranquillement, même à des régimes assez bas (1000 tr/min) sans à-coup, que d’obtenir des relances convaincantes avec une vigueur qui ne s’essouffle que passé les 4000 tr/min. La boîte de vitesses manuelle à six rapports s’avère douce et bien étagée.

Une tenue de route impressionnante

Essai Peugeot 2008 e-HDi 115 : pour griffer la concurrence
Sur la route, le Peugeot 2008 impressionne. A son volant on n’a pas du tout l’impression de conduire un véhicule haut sur patte. Bien au contraire ! Il hérite du toucher de route Peugeot et n’a rien à envier à la 208 avec laquelle il partage sa plate forme. Le 2008 avale les virages avec une véritable aisance, le tout dans un confort remarquable. L’insonorisation a été bien travaillée et l’amortissement bien calibré. De tel sorte que le 2008 ne craint pas les saignées de la route et les chaussées dégradées.

Proposé de série en finition haute et en option de 300 € à 500 € en fonction de la finition, le Peugeot 2008 peut s’équiper du Grip Control. Ce système d’antipatinage amélioré propose plusieurs modes en fonction de la situation rencontrée. Le mode Standard se charge de sélectionner le mode adéquat tandis, qu’il est possible de sélectionner manuellement les autres modes : Neige, Tout-Chemin, Sable, ESP Off.

Associé à des pneumatiques mixtes, Mud & Snow, livrés d’office dès lors que l’on choisit l’option Grip Control, le 2008 peut alors se sortir plus aisément de situations délicates. Une option qui peut s’avérer utile lorsque la neige arrive. Mais qui ne fait en aucun cas du 2008 un franchisseur ou un véhicule tout terrain.

Pour conclure

Essai Peugeot 2008 e-HDi 115 : pour griffer la concurrence
Sur un marché en plein essor, Peugeot lance un modèle très sérieux. Sérieux en terme finition, de motorisations et de tenue de route. Nul doute qu’à l’image du 3008, le 2008 rencontrera un succès national. A noter qu’il sera par la suite commercialisé en Chine (2014) puis au Brésil (2015). Sa gamme de motorisations essence sera enrichit courant 2014 avec les nouveaux trois cylindres THP de 110 et 130 ch.

FICHE TECHNIQUE Peugeot 2008 e-HDi 115

Prix : 24 450 € en finition Féline Cuivre

Puissance fiscale (CV) :
Carburant : diesel
Moteur : 4 cylindres
Cylindrée (cm3) : 1560
Puissance (ch) : 115 à 3600 tr/min
Couple (Nm) : 270 (285 avec overboost) à 1750 tr/min
Boîte de vitesses : manuelle à 6 rapports

Vitesse maximum (km/h) : 188
0 à 100 km/h (secondes) : 10,4

Pneumatiques : 205/50 R17

Consommation (l/100km)
En cycle urbain : 4,7
Sur route : 3,6
En cycle mixte : 4,0

Dimensions (mm)
Longueur : 4159
Largeur : 1739
Hauteur : 1556
Empattement : 2538

Poids (kg) : 1180
Volume de coffre (litres) : 360
Réservoir (litres) : 50
Émission de CO2 en g/km : 105 soit 200 € de bonus écologique

Photos Peugeot 2008

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.