Un style inimitable

Essai Citroën DS5 HYbrid4 : bienvenue à bord
Avant d’embarquer à bord du vaisseau amiral de la ligne DS, un tour du propriétaire s’impose. De part son gabarit de 4530 mm de long, la DS5 ne joue pas dans la catégorie des gros porteurs, elle se positionne à mi-chemin entre une Citroën C4 (4329 mm) et une Peugeot 508 (4792 mm). Son style, largement inspiré du concept-car C-SportLounge prend la forme d’un mono-volume d’où transparaissent à l’avant les deux sabres chromés prêts à fendre l’air, et à l’arrière deux imposantes sorties d’échappement.

Bagages en mains, l’ouverture de la soute s’effectue de deux manières. Soit d’un appuie long sur le bouton de la clé de contact, ou via un bouton placé en bas à gauche du volant. La Citroën DS5 ne s’embarrasse pas d’une « vulgaire » ouverture classique. Une fois ouverte, la soute de cette version hybride laisse apparaître un volume inférieur (325 l contre 468 l) à la version à moteur thermique. Mais il est tout de même possible de loger bien plus que de simples bagages cabine.

Un intérieur au parfum d’aviation

Essai Citroën DS5 HYbrid4 : bienvenue à bord
A bord, on découvre un univers particulier qui transpire la différence. La Citroën DS5 serait-elle, dans une certaine mesure, la vrai descendante de feu la DS ? Confortablement installé le pilote, son copilote et ses trois passagers sont choyés. Les nombreux réglages électriques du siège du commandant de bord permettent de trouver aisément sa position de conduite. 

Les compteurs au style original s’avère parfaitement lisible tout comme l’écran du système multimédia. La pléthore de boutons placés en partie centrale permettent entre autres de gérer l’ouverture des vitres. Les réglages de l’affichage tête haute (idem que celui d’un Peugeot 5008 ou d’un Peugeot 3008) s’effectuent quant à eux au niveau du plafonnier, tout comme les commandes du très réussi toit vitré avec trois occulteurs électriques.  A vrai dire le seul reproche concernant cet intérieur au combien original concerne la taille de la jante du volant trop importante.

Les passagers arrière disposent d’une bonne habitabilité dans la mesure où ils voyagent à deux. La « business class » à la française n’a alors rien à envier à celle de nos voisins d’Outre Rhin.

Un système hybride convainquant

Essai Citroën DS5 HYbrid4 : bienvenue à bord
En guise de réacteur, la Citroën DS5 Hybrid4 adopte la technique de la double motorisation. Elle embarque un moteur diesel 2.0 litres HDi de 163 ch qui se charge de faire fonctionner le train avant. Et un bloc électrique de 37 ch qui gère la puissance sur le train arrière. En cumulé, le fleuron français offre 200 ch et un couple maximum de 450 Nm.

A l’intérieur, le fonctionnement de l’HYbrid4 est matérialisé par une molette de sélection permettant de choisir entre quatre modes, placée, en bas du sélecteur de vitesses : 

-Auto : ce mode gère automatiquement la sollicitation des moteurs thermique et électrique. 

-ZEV (Zero Emission Vehicule) : ce mode permet de rouler en mode tout électrique pendant trois à quatre kilomètres jusqu’à une vitesse de 62 km/h. 

-Sport : ce mode autorise des passages de rapports plus rapides à des régimes plus élevés qu’en sélection « Auto ». 

-4WD : ce mode permet de rouler avec un véhicule à quatre roues motrices. Le système 4WD fonctionne jusqu’à 120 km/h maximum. Pour information, même si les batteries sont vides, la fonction 4WD est toujours disponible, via les 8 kW de puissance continu que peut fournir l’alterno-démarreur.  

En pratique, le système HYbrid4 apporte un vrai plus, particulièrement en cycle urbain. On se prend vite au jeu de l’éco-conduite en sélectionnant le mode 100% électrique. D’ailleurs, lors de nos différents parcours, batterie chargée à son maximum, nous avons pu effectuer six kilomètres en tout électrique, en comptant les phases de récupération d’énergie ! Nous avons réussi à atteindre la vitesse maximum de 62 km/h en tout électrique et après plus de 300 km, nous avons enregistré une consommation moyenne de 5,7 l/100 km (4,0 l/100 km annoncé). Ce qui se révèle être une bonne moyenne pour un véhicule de cette taille et de 200 ch.

Dans l’ensemble la DS5 HYbrid4 procure de bonnes relances (8,6 s pour atteindre le 0 à 100 km/h) que ce soit en mode Auto ou Sport. En revanche le manque de réactivité de la boîte manuelle pilotée BMP6, dont le fonctionnement s’apparente à celui d’une boîte automatique, grève quelque peu les performances. Cette boîte de vitesses préfère la douceur aux prompts décollages.

Une vraie routière

Essai Citroën DS5 HYbrid4 : bienvenue à bord
Sur la route, la DS5 impose un certain respect… Les affolés de la gâchette des appels de phare et n’écoutant pas la tour de contrôle se tiennent pour la plupart à bonne distance. L’effet présidentiel peut-être ?

La DS5 HYbrid4 se montre nettement plus confortable que la version essence THP200. La taille plus mesuré (18 pouces) des trains roulants joue pour beaucoup. Cependant, la DS5 n’atteint pas le moelleux de sa cousine la C5 qui passe au dessus de toutes turbulences. Quant à l’insonorisation, elle s’avère soignée tant au niveau des bruits mécaniques que des flux d’air sur la carlingue.

Pour conclure

Essai Citroën DS5 HYbrid4 : bienvenue à bord
La DS5 tranche dans le paysage automobile. Son intérieur tout droit sorti d’un cockpit d’avion fait son petit effet pour qui aime l’originalité. Originalité que la DS5, dans sa version HYbrid4, propose au niveau de sa mécanique. Bien finie et bien équipée, il ne lui manque qu’une boîte de vitesses plus réactive et quelques équipements comme le détecteur d’angle-morts pour parfaire sa panoplie. Mais, qu’on se le dise, la DS5 offre à ses occupants des prestations de qualités. Alors, prêt pour un voyage long courrier à son bord ?

FICHE TECHNIQUE Citroën DS5 HYbrid4 Sport Chic

Prix : 46 980 € (hors options) et sans déduction du bonus écologique

Puissance fiscale (CV) : 8
Carburant : diesel
Moteur : 4 cylindres
Cylindrée (cm3) : 1997
Puissance (ch) : 200 en cumulé
Couple (Nm) : 300 à 1750 tr/min
Boîte de vitesses : manuelle pilotée à 6 rapports

Vitesse maximum (km/h) : 211
0 à 100 km/h (secondes) : 8,6

Pneumatiques : 235/45 R18

Consommation (l/100km)
En cycle urbain : 4,0
Sur route : 3,8
En cycle mixte : 3,9
Constatée lors de l’essai : 5,7

Dimensions (mm) 
Longueur : 4530 
Largeur : 1871 
Hauteur : 1504 
Empattement : 2727 

Poids (kg) : 1660
Volume de coffre (litres) : 325
Réservoir (litres) : 60
Émission de CO2 en g/km : 102 et véhicule hybride, ce qui fait un bonus écologique de 4000 €

Photos Citroën DS5 HYbrid4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *